vendredi 7 août 2020

8 commentaires :

La culotte de règles Sisters Republic



J'ai sauté le pas des protections menstruelles réutilisables il y a plusieurs années maintenant, dans une démarche écologique, économique mais également pour protéger ma santé. Écologique, car les protections jetables génèrent chaque mois beaucoup trop de déchets, économique car un paquet de tampons/serviettes a un coût et que sur le long terme les protections réutilisables sont bien plus rentables, et enfin pour protéger ma santé car la composition des protections menstruelles conventionnelles est plutôt douteuse. Au fil de mes cycles, j'ai testé différentes sortes de protections : la coupe menstruelle, les serviettes hygiéniques lavables et les culottes de règles. C'est de ces dernières que l'on va parler aujourd'hui, avec le test de la culotte de règles Sisters Republic.




Focus sur Sisters Republic




Sisters Republic est une entreprise française qui a vu le jour en 2019 suite à la rencontre entre Stéphanie, jeune maman entrepreneuse conso-responsable et Elie-Jo, entrepreneur soucieux de l'environnement. L'objectif de Sisters Republic est de proposer une alternative aux protections périodiques jetables avec une protection confortable et jolie à la fois, tout en étant écologique, durable et bien sûr efficace. Tous les modèles de culottes sont disponibles à l'unité ou sous forme de packs (ce qui permet de faire des économies !). Les culottes sont envoyées dans une pochette cartonnée (qui correspond à la démarche écologique de la marque), avec une mignonne petite carte contenant, au recto, une illustration et la mention "La culotte qui change les règles" et au verso, les indications d'utilisation et d'entretien.




Les différents modèles Sisters Republic



Les culottes de règles Sisters Republic sont fabriquées au Maroc et existent en trois modèles. Chaque modèle est disponible en huit tailles (du 34 au 48) et avec trois niveaux d'absorption différents (light, medium et super) afin d'avoir des culottes menstruelles sur mesure et vraiment adaptées à notre flux.


  • Le bikini Sidonie : C'est la culotte menstruelle coupe bikini, taille basse et échancrée, avec des détails plumetis et des bordures en dentelle
  • La culotte Colette : C'est la culotte menstruelle coupe classique, qui emboîte bien les hanches et les fesses, avec un volant en plumetis au niveau de la taille.
  • Le boxer Ginger : C'est la culotte menstruelle coupe boxer shorter, galbante, sans démarcation au niveau des fesses et avec un large élastique à la taille.


Tous les tissus utilisés dans la fabrication des culottes de règles Sisters Republic sont labellisés Okeo-Tex Standard 100 (le même standard que pour les nourrissons), ce qui signifie qu'elles sont garanties sans substances nocives et toxiques pour le corps et pour l'environnement. La culotte se divise en trois parties : une première couche avec un tissu absorbant anti-humidité aux propriétés anti-bactériennes qui permet d'évacuer rapidement l'humidité en surface, une deuxième couche avec un tissu imperméable anti-fuite parfaitement étanche et une troisième couche avec un tissu doux et respirant qui permet d'avoir une matière résistante et une culotte confortable.




Le bikini Sidonie de Sisters Republic




Mon choix s'est porté vers le modèle le plus échancré, le bikini Sidonie, en absorption medium. Concernant la taille, j'ai sélectionné la taille M, qui correspond à un 38 (comme mes vêtements), mais si vous êtes entre deux tailles de pantalons je vous conseille de prendre la culotte dans la taille en dessous. Comme elle contient 25% d’élasthanne, elle risque de se détendre un peu et si elle est lâche il peut y avoir des risques de fuites, ce qui serait embêtant.


  • Le design : Ce que l'on peut reprocher à la majorité des culottes de règles, c'est que bien qu'elles soient efficaces, elles ne sont pas toujours très jolies et peuvent vite donner un effet couche, ce qui n'est pas le cas du bikini Sidonie. J'aime les détails en dentelle tout en transparence et le fait que le modèle soit échancré, je trouve que ça rend la culotte délicate et raffinée.

  • L'efficacité : J'ai un flux plutôt léger, le plus gros jour de mon cycle je peux garder la culotte 8 à 10 heures sans problème. Au fil des heures je n'ai eu aucune sensation d'humidité ou de mauvaises odeurs, je n'ai pas non plus eu de fuites. Je me suis sentie vraiment au sec et en sécurité tout au long de la journée, j'ai presque oublié que je portais une culotte menstruelle.

  • L'entretien : Une fois retirée, je rince ma culotte à l'eau froide et je la passe ensuite en machine avec le reste de mes vêtements à 30° ou 40° maximum (la marque conseille 30°). Il ne faut pas utiliser d'adoucissant ou de sèche linge, au risque de réduire l'efficacité du tissu absorbant. La culotte ne bouge pas durant le lavage et la matière sèche très rapidement à l'air libre.




Avec la culotte de règles Sisters Republic, je me sens à l'aise et en sécurité tout au long de la journée, même avec un modèle mini et échancré comme le bikini Sidonie. Je me sens également jolie pendant mes règles et je vis cette période du mois de manière bien plus sereine. Certes, c'est un petit budget au départ, mais c'est un investissement sur plusieurs années, et c'est tellement pratique et confortable que je ne reviendrai pour rien au monde aux protections hygiéniques jetables. Si vous hésitez encore à vous lancer dans l'aventure des culottes menstruelles, sachez qu'avec le code BLONDIEJULIE15, vous avez 15% de réduction sur tout le site Sisters Republic jusqu'au 22 septembre.


► Culotte menstruelle bikini Sidonie - Sisters Republic 32€, plus d'informations par ici






Et vous, vous avez déjà utilisé des culottes menstruelles ? Une marque à conseiller ?





On peut également suivre mes aventures au quotidien sur mon compte instagram et mon compte twitter, mais aussi sur ma page facebook.

vendredi 31 juillet 2020

28 commentaires :

3 idées de recettes pour un apéritif veggie





Les longues et chaudes journées d'été sont très souvent propices aux apéritifs entre amis ou en famille qui s'éternisent (ou même en solo, hein, il faut bien se faire plaisir), c'est toujours un moment super agréable et convivial. Et pour changer du traditionnel paquet de chips, du houmous à tartiner ou encore des olives, j'ai eu envie de vous partager trois recettes que j'adore proposer pour un apéritif veggie. Au menu donc : une sauce au yaourt pour accompagner des crudités, des pois chiches grillés et des chaussons tomates mozzarella.




La sauce au yaourt




Voici une sauce gourmande sucrée salée très facile et rapide à faire, idéale pour tremper des crudités ou des gressins par exemple. Vous pouvez bien sûr adapter les proportions en fonction du nombre de personnes.


Les ingrédients 

- Deux cuillères à soupe de yaourt grec (ou fromage blanc ou yaourt végétal)
- Une cuillère à café de moutarde
- Une cuillère à café de miel
- De la ciboulette
- Du sel et du poivre


Les étapes

1. Choisir un bol ou une verrine de la taille nécessaire
2. Ajouter deux cuillères à soupe de yaourt grec
3. Ajouter une cuillère à café de moutarde
4. Ajouter une cuillère à café de miel
5. Ajouter la ciboulette, le sel et le poivre
6. Mélanger le tout




Les pois chiches grillés




Pour changer des gâteaux apéritifs industriels trop gras et trop salés, les pois chiches grillés sont une super alternative ! Je vous préviens, c'est addictif, une fois qu'on y goûte on ne peut plus s'en passer.


Les ingrédients 

- Une boîte de pois chiches
- De l'huile d'olive
- Des épices (ici curry, piment doux et ail)


Les étapes

1. Préchauffer le four à 180°C
2. Ouvrir une boite de pois chiches et les égoutter (pensez à garder le jus de la boîte de pois chiches pour faire de délicieuses mousses au chocolat, la recette est ici)
3. Verser les pois chiches dans un bol et ajouter un peu d'huile d'olive
4. Ajouter les épices de votre choix et bien mélanger
5. Mettre les pois chiches sur du papier sulfurisé en les étalant bien
6. Enfourner une quinzaine de minutes à chaleur tournante et cinq minutes en mode grill




Les chaussons tomates, olives et mozzarella




Les petits chaussons fourrés ont toujours du succès, ce n'est pas si compliqué à faire et on peut vraiment varier les plaisirs en adaptant avec le contenu du frigo ! Ceux là sont à base de tomates, olives et mozzarella.


Les ingrédients 

- Une pâte brisée
- Des tomates cerises
- Des olives noires
- De la mozzarella


Les étapes

1. Préchauffer le four à 180°C
2. Découper des ronds dans la pâte brisée (je fais ça à l'aide d'un petit bol)
3. Disposer des morceaux de tomates cerises, olives et mozzarella au centre des ronds de pâte
4. Replier les ronds de pâte pour former des chaussons
5. Aplatir les bordures à l'aide d'une fourchette pour que les chaussons restent fermés à la cuisson
6. Faire cuire entre 15 et 20 minutes en surveillant bien pour éviter une mauvaise surprise







Et vous, des recettes à partager pour l'apéritif ?






On peut également suivre mes aventures au quotidien sur mon compte instagram et mon compte twitter, mais aussi sur ma page facebook.

vendredi 24 juillet 2020

18 commentaires :

Le rouge à lèvres Rose Poupée 460 certifié bio d'Avril





Toujours dans une démarche de consommer mieux, je continue de remplacer mes cosmétiques conventionnels par des produits naturels et responsables. Du maquillage pour le teint, en passant par le maquillage pour les yeux ou pour les lèvres, ma trousse de produits de beauté se transforme petit à petit. Il y a quelques semaines je vous parlais de la marque française Avril et de son mascara volume certifié bio, aujourd'hui c'est au tour du rouge à lèvres certifié bio en teinte Rose Poupée 460 de la même marque de rentrer en scène.




Focus sur Avril


Avril est une marque française qui existe depuis 2012 et qui propose des cosmétiques certifiés bio. Des produits de maquillage, des produits de soin pour le corps, les cheveux ou encore le visage et même des produits bruts comme des huiles essentielles ou des huiles végétales. La marque privilégie une fabrication française pour ses produits mais certains sont fabriqués en Italie ou en Espagne. Avril est engagée dans l'écologie, ne teste pas sur les animaux et commercialise des produits bio de qualité à prix accessibles, toujours dans le respect de l'environnement.








Le rouge à lèvres Rose Poupée n°460 d'Avril


Packaging


Les rouges à lèvres Avril sont fabriqués en Italie et se présentent dans des tubes noirs, très simples. En écriture blanche, on retrouve le nom de la marque et la mention certifié bio. Sur le dessus du capuchon, il y a une pastille qui porte le numéro et la teinte du rouge à lèvres. Dommage il a tendance à s'abîmer, mais c'est dans un souci d'écologie que les emballages sont en amidon de maïs et ne supportent donc pas trop la chaleur.





Composition


Ce rouge à lèvres certifié bio est composé à 100% de produits d'origine naturelle, et 73% du total des ingrédients sont issus de l'agriculture biologique. On y retrouve des huiles végétales comme l'huile de graine de ricin, l'huile de jojoba ou encore l'huile d'amande douce ainsi que de la cire de riz et de la cire d'abeille.

La liste complète des ingrédients :
"Huile de graine de ricin, huile de riz, huile d'amande douce, octyldodecanol, cire d'abeille, cire de carnauba, cire de candellila, hectorite, mica, cire de riz, huile de jojoba"








Mise en situation


La teinte Rose Poupée 460 est un rose clair très naturel et lumineux, qui unifie bien les lèvres. La matière est douce et crémeuse, elle glisse sur les lèvres, s'applique très facilement et est super confortable à porter. Le fini est satiné, légèrement glossy mais ne colle pas. La couleur est modulable, on peut avoir un résultat très léger ou bien superposer les couches pour un résultat plus intense. Concernant la tenue, elle est plutôt moyenne mais reste tout à fait correcte pour un produit au fini satiné, la couleur reste en place trois ou quatre heures et s'estompe harmonieusement.








Ce petit rouge à lèvres est parfait pour tous les jours, c'est un rose nude passe partout qui se marie avec n'importe quelle carnation. La tenue n'est pas des meilleures mais cela reste un produit de qualité avec une composition irréprochable, certifié bio et à petit prix. Une fois de plus, Avril a su faire ses preuves et je ne peux que vous conseiller de vous tourner vers cette marque si vous êtes à la recherche de produits cosmétiques responsables et accessibles.


► Le rouge à lèvres Rose Poupée n°460 - Avril | 6€ le tube, plus d'informations par ici





Et vous, vous avez déjà testé les rouges à lèvres Avril ? Ou d'autres produits de la marque ?







On peut également suivre mes aventures au quotidien sur mon compte instagram et mon compte twitter, mais aussi sur ma page facebook.

vendredi 17 juillet 2020

20 commentaires :

City Guide : Porto en deux jours




Quand l'on parle d'un voyage au Portugal, la première chose à laquelle on pense est Lisbonne, la capitale ensoleillée, son célèbre tramway et ses ruelles colorées, mais pour un court séjour, la "capitale du nord" est aussi très sympa et à taille humaine. Contrairement à Lisbonne qui est située au centre sud du pays, Porto se trouve sur la côte au nord du Portugal et est bordée par le fleuve Douro. Entre tradition, modernité, caves à vin et grands espaces verts, je vous amène avec moi à la découverte de la jolie ville de Porto, pour une visite en deux jours.




Les incontournables de la ville de Porto


Gare de Porto-São Bento




Je vous conseille de débuter votre visite par la gare de Porto-São Bento, pour avoir un avant-goût de ce que vous allez découvrir dans le reste de la ville. La facade est impressionnante, mais c'est surtout le hall d'accueil de cette gare ferroviaire qui est absolument somptueux. Il compte plus de 20 000 azulejos (ces petits carrés de mosaïque typiques du pays) qui retracent des scènes de l'histoire du Portugal sous forme de fresques.




Cathédrale Sé do Porto




On continue notre visite avec la cathédrale Sé, qui est le monument religieux le plus important de Porto. C'est une cathédrale fortifiée datant du XIIe siècle et située sur la plus partie la plus haute du centre historique de la vieille ville. Le cloître vaut apparemment le détour, mais vu les circonstances il était malheureusement fermé, je vous rassure, l'extérieur du bâtiment est tout de même impressionnant et la vue en hauteur sur la ville également.




Pont Dom-Luis




Depuis la cathédrale, vous êtes à la bonne hauteur pour passer sur la partie supérieure du Pont Dom-Luis. Vous allez traverser la rivière Douro sur le pont en structure métallique qui relie Porto et Vila Nova da Gaia. Tout au long de votre marche (attention le pont n'est pas piéton, il faut partager avec le tramway) vous allez pouvoir profiter d'une vue incroyable sur les toits de la ville, le funiculaire dos guindais ou encore sur les quais.


Vila Nova de Gaia




Une fois le pont traversé, on se retrouve à Vila Nova da Gaia. Vous pouvez commencer par monter au Monastère de Serra do Pilar afin de profiter de la vue sur la rivière et la ville de Porto. Je vous conseille ensuite de descendre par les petites rues pour arriver sur les quais, au bord du Douro. Tout le long des quais se trouvent de nombreuses caves à vins de Porto où vous pouvez faire des visites guidées, option dégustation bien sûr.



Quartier da Ribeira




Une fois votre visite des quais terminée, il faut traverser à nouveau le pont Dom-Luis mais sur la partie inférieure cette fois (toujours pas piéton, attention aux voitures), afin de revenir sur la rive côté Porto. C'est là que votre visite du quartier da Ribeira, l'un des plus anciens quartier de la ville, commence. Le mieux est de vous perdre dans les ruelles médiévales, admirer les facades colorées et les azulejos et découvrir des petites places cachées.




Palais de la Bourse et Mercado Ferreira Borges




Au dessus du quartier da Ribeira se trouve le Palais de la Bourse, qui abrite le siège de l'Association Commerciale de Porto et qui est classé monument national. Une fois de plus j'ai dû me contenter de l'extérieur du bâtiment car c'était fermé, mais la visite de l'intérieur est apparemment très conseillée. Juste à côté se trouve la grande structure métallique du Mercado Ferreira Borges, autrefois marché alimentaire et désormais lieu d'animations culturelles.




Les différentes églises




Au fil de vos aventures dans la ville de Porto, vous allez croiser sur votre chemin une multitude d'églises. Elles ont souvent une facade blanche et bleue faite d'azulejos (les célèbres mosaïques portugaises). Quelques noms en vrac : église de Carmo, église Saint-Illdefonse ou encore chapelle de las Almas. Je vous suggère de prendre le temps de les admirer quand vous passez devant l'un de ces monuments religieux.




Tour des Clercs et jardim das Oliveiras




Viens le moment de découvrir la Tour des Clercs, qui est le clocher de l'église qui porte le même nom. Cette tour mesure 76 mètres de haut, c'est la plus haute du Portugal et c'est l'un des monuments les plus emblématiques de Porto. De l'autre côté de la route se trouve le Jardim das Oliveiras, qui  se situe sur le toit d'une galerie commerciale, c'est un rooftop végétal rempli d'oliviers et c'est très surprenant à voir.




Librairie Lello




De l'autre côté du jardim das Oliveiras se trouve la Librairie Lello, l'un de mes coups de coeur lors de ce séjour à Porto. Elle est considérée comme l'une des plus belles librairies du monde, et je comprends pourquoi. Il faut normalement réserver un billet à 5€ (déductible si vous faites un achat sur place) sur leur site, mais vu la situation j'ai eu la chance d'avoir pu découvrir la beauté du lieu gratuitement, avec une visite guidée par groupe de 10 personnes. Les livres anciens comme nouveaux et dans plusieurs langues empilés du sol au plafond, la lumière douce et tamisée grâce aux vitraux, l'architecture, l'escalier central majestueux, et des tas de petits détails à observer : une chose est sûre,  l'ambiance dans cette librairie est particulière et j'en ai vraiment pris plein les yeux.







Les espaces verts de la ville de Porto


Jardim das Virtudes




Le Jardim das Virtudes (jardin des vertus en français) est un jardin vertical sur différents étages qui offre un joli panorama sur le fleuve Douro et Vila Nova da Gaia. Il est considéré comme le plus ancien jardin de la ville, il est isolé de l'agitation de la ville, parfait pour un moment de calme dans un coin d'ombre. On peut aussi admirer un Ginkgo biloba de 35 mètres de haut et de plus de 200 ans, c'est d'ailleurs le plus vieux du Portugal.




Jardins do Palácio de Cristal




Mon parc favori dans Porto, les immenses jardins du Palácio de Cristal, situés dans la partie haute de la ville. Les jardins sont répartis en différentes zones thématiques avec une multitude de fleurs et de végétaux et il y a aussi des oiseaux en liberté (dont les paons qui sont superbes quand ils font la roue). Le parc comprend également une salle d’événements culturels, une bibliothèque ou encore deux musées. C'est un véritable moment hors du temps lorsque l'on se promène sur les sentiers, et mention spéciale pour la vue incroyable sur le reste de la ville.






Jardin botanique de Porto




Le jardin botanique de Porto est un peu en dehors de la ville, il faut forcément prendre les transports ou se déplacer en voiture pour y aller. Le tour du jardin se fait très rapidement, mais c'est  tout de même très agréable de déambuler entre serres, pépinières, bosquets et autres plantes aquatiques. On peut y observer des espèces rares et exotiques, mais ce n'est pas, à mon sens, une visite essentielle lors d'un séjour à Porto.







Je n'ai malheureusement pas de bonnes adresses à vous proposer dans cet article car j'ai visité Porto à la fin du confinement portugais et avant la réouverture des frontières européennes, beaucoup de restaurants, cafés, boutiques et monuments étaient donc encore fermés. Je connaissais déjà la ville, mais j'ai été absolument ravie de pouvoir en profiter pour la redécouvrir entièrement vide de touristes. Si vous avez envie d'un week-end dépaysant à petit prix, dans une ville pleine de charme où tout peut se faire à pied, vous n'avez plus qu'à réserver votre séjour pour Porto. Et si voulez découvrir d'autres endroits du Portugal, voici mes différentes articles sur le pays : la découverte de Serra da Estrela10 choses que j'aime faire à Lisbonne et mes brunchs lisboètes favoris.







Et vous, vous avez déjà visité Porto ? Le Portugal est une destination qui vous tente ?







On peut également suivre mes aventures au quotidien sur mon compte instagram et mon compte twitter, mais aussi sur ma page facebook.